• Reflexion sur le blocus.

    "Réflexion sur le blocus", c'est un titre que je trouve vraiment moche. Je le laisse parce que j'ai sincèrement pas envie de me cassé les couilles.

    Après le blocus, notre prof de français décida de nous faire un sermon sur l'inutilité de notre action. Je ne vais pas vous le repassé surtout que je ne m'en souviens pas, seule une vague impression de "ELLE A TROP TORD!! Scregneugneu... ~flemme de contredire, pas assez dormis~" me reste de son discourt, ainsi que l'idée la plus paradoxale et véridique de surcroît: "vous défendez l'école et l'éducation en empêchant les élèves d'aller en cours?! BOUDIOOOOOU o_O" ".  C'est vrai. Après tout, si on part du principe que le gouvernement est un ennemis(oui j'ai des tendances anarchiste, normal, je suis un adolescent)alors on peut emmètre le raisonnement suivant: sa les arranges qu'on ne se cultive pas et qu'on s'auto détruise en bloquant l'accès à nos propres bahuts. Alors quel intérêt? Deux réponses possibles, la première: 42. La deuxième, un peu plus développé quand même est une autre question: et si il n'y avait pas de blocus?

    Et bien il n'y aurait rien. En effet, le blocus n'est-il pas fait pour attirer l'attention? Oui mais l'attention de qui? De nos politiques corrompue? Non! Celles des lycéens et éventuellement des profs, dans le cas ou ceux-ci seraient concernés. Enfaite, le blocus, c'est un peu de la pub, "regardaient, le gouvernement il est trop méchant, bouuuh, manif!!". Malheureusement, j'ai pu constaté que beaucoup d'élèves pensaient que nous ne faisions des blocus que dans l'unique but de ne pas avoir cours. C'est vrai, c'est 1000 fois plus jouissives de se retrouver dans la rue, sous la neige, à 07h00 pour tirer des poubelles, puis rester des heures sous le froid pour que notre barrage ne soit pas enlever pas les forces de polices(et par le principal qui était vraiment vénère, nan sans dec, il a foutu un chassé dans la gueule d'un élève qu'il a confondu avec une poubelle oO") plutôt que d'aller en cours, là ou il y a des chauffages et aussi des profs pour nous apprendre et tout ces trucs, fin' vous voyez de quoi je veux parler.

    La solution(pour rendre le blocus encore plus utile, suivez un peu bordel!): Acheter un mégaphone. Oui oui, puis à une heure stratégique(l'heure ou y a plein de monde) expliqué en étant le plus éloquent possible pourquoi on fait blocus, et insister comme un fou sur l'heure et le lieu de la manif tout en chauffant la salle(même si en général un blocus sa se passe à l'extérieur). Ou alors on peut emménager en Australie avec des kangourous pour voisins...

    Maintenant, mon article terminé, je ressent comme un vide au plus profond du dedans de mon corps, ce qui me fait quand même chier parce que sa veux dire que j'ai rien bouffer depuis au moins trois heures. Je m'en vais(en volant) donc, moi, petit pourfendeur de rien du tout, vers ma cuisine et au delàààààà!(putain, c'était vraiment ridicule comme fin).


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :