• L'interopérabilité des consoles de jeux.

    Gameboy

    Photo original par Stéphan. Licence by-nc-sa 2.0.

    Aujourd'hui, dans le monde merveilleux des jeux vidéos, on distingue trois grands acteurs:

    -Nintendo, société existant depuis le début de l'histoire du jeu vidéo. Leur stratégie chez Nintendo consiste à faire croire qu'ils inventent de nouvelles façons de jouer à chaque console. Nous y reviendrons.

    -Playstation, filière appartenant à Sony. Eux leur but, c'est de créer un média center. Créer une console qui, en plus de permettre aux utilisateurs de jouer, leur permet de voir des films, des photos, écouter de la musique, aller sur internet... Faire un ordinateur en moins bien quoi. Nous y reviendrons.

    -Xbox, filière du diable de microsoft. Eux, ils n'ont pas vraiment de stratégie. Ils essayent plus ou moins de copier sur Sony en essayant de faire du pognon(oui, jouer en ligne sur la playstation 3, c'est gratuit, sur la Xbox 360, c'est payant). Nous n'y reviendrons pas. C'est de la merde, dépourvu d'intérêt.

    Intéressons nous à la stratégie de playstation. Leur supeeeeeer console, la playstation, qu'ils veulent super méga trop génial car c'est un média center. Faudrait peut-être aller leur dire aux mecs de chez Sony que les ordinateurs, ça existe depuis plusieurs décennies maintenant. Bref, cela nous oblige à nous poser certaines questions. Puisque j'ai déjà une playstation 3 en mieux(un ordinateur donc), pourquoi devrais-je m'acheter une playstation 3? Et bien c'est simple. Aujourd'hui, l'interopérabilité, dans le monde des jeux vidéos, on lui pisse dessus. Cela signifie que si, j'ai par exemple envie de jouer à Mario Super Galaxy avec ma magnifique Playstation 3, je peux aller me faire mettre. Si on veut pouvoir jouer à tout les jeux, il faut avoir toutes les consoles. Aberrant. Maintenant, revenons en aux ordinateurs. Dans le monde de l'informatique, il existe des standards. Pourquoi, quand on peut brancher une manette à un ordinateur, avec des formats ouverts, devrait-on développer un jeu exclusivement pour une console fermée, qui plus est inférieure aux ordinateurs déjà sur le marché?

    Du point de vu du consommateur, la question est un peu différente: pourquoi devrais-je acheter un ordinateur ET un ordinateur en moins bien(une console de jeux) pour pouvoir jouer à des jeux?

    Bon, il y aura sûrement deux ou trois petits malins pour venir m'expliquer que l'ordinateur ne gère pas forcément aussi bien les jeux vidéos qu'une console. Et bien si. Le matos existe. Si on est capable de faire tourner un jeu sur une playstation 3(qui je le rappel est un ordinateur en moins bien), pourquoi ne pourrais-je pas faire tourner un jeu sur un vrai ordinateur?

    A partir de là, on peut avancer que dans le futur, les consoles de jeux n'existeront plus. On jouera(et on le fait déjà) sur nos ordinateurs. Du coup, l'interopérabilité sera la norme. Et oui, développer un jeu pour un ordinateur, c'est le faire une seule fois. Je pourrais jouer avec la même machine(mon pc donc), à la fois à Super Mario(ce jeu de drogués où l'on apprend aux enfants que se chouter aux champignons qui poussent sur les tuyaux du centre pompidou, c'est bien) et a God of War (ce jeu où, de façon ludique, on en apprend plus sur la mythologie...).

    Maintenant, certains pourraient essayer de justifier l'inexistence d'interopérabilité entre les consoles par la stratégie de Nintendo. «A chaque nouvelle console, un nouveau truc, le double écran avec la DS, la manette qui suit les mouvements avec la Wii, on peut pas faire ça avec un ordinateur, piapiapia, piapiapia...». Et bien c'est faux! Oui, on peut jouer sur deux écrans avec un ordinateur. On appel ça le dual screen et ça existait déjà, bien avant la DS! On peut jouer avec un écran tactile sur son PC, plusieurs solutions, une tablette PC, ou un petit écran tactile branché en USB(un Nexus One par exemple). Oui on peut brancher une manette qui suit les mouvements de l'utilisateur. Je vous annonce même que ça aussi ça existait bien avant la Wii. A peu prêt toutes les innovations de Nintendo sont des choses qui existaient déjà dans le monde informatique, voir du jeu vidéo.

    Si nous suivons la logique que les consoles vont disparaître au profit des ordinateurs et d'internet, pourquoi ne pas imaginer que le jeu libre puisse se développer? Il rencontrera certainement les mêmes problèmes que le cinéma, manque de financement, tout ça... En fait, pour dire vrai, le jeu libre existe déjà(exemple). Oui, on peut trouver des jeux sous licence libre. Mais créer un jeu, ça prend du temps, parfois de l'argent. Comme la musique et le livre me direz-vous. C'est vrai, mais en pire. Comme un film je serais tenté de vous corriger. Mais quand le système économique sera changé, le cinéma et le jeu vidéo libre se développeront comme jamais, sur des supports interopérables, et vous verrez, ce sera bien.

    Et les consoles portables?

    Les consoles portables, c'est une autre histoire. Ca prendra certainement plus de temps  pour avoir des jeux libres et interopérables avec les supports. Je pense qu'il faut voir du côté des téléphones portables pour ça. Mais il est vrai que ce n'est pas avec tous les téléphones portables que je peux avoir le double écran de la DS. Mais, allez savoir ce que nous réserve les technologies de demain.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :