• Ben Ali est tombé.

    Suite à un problème de DNS, mon blog fût inaccessible plusieurs jours. C'est le 14 que je suis de retour. Et alors que je me libère d'un petit problème technique, la Tunisie se libère d'un gros problème politique.En effet, à moins que vous n'habitiez dans une grotte informationnel, ou que vous regardiez TF1, c'est pareil, vous avez forcément entendu parler des événements de Sidi Bouzid. Je ne vais pas revenir dessus, la page Wikipedia, que j'enrichis moi-même et que je vérifie constamment, est très complète. ;)

    Aujourd'hui, un dictateur est tombé et la révolution fût tweetait.

    Mais ce n'est pas fini. En effet, le premier ministre, fidèle de Ben Ali est toujours là. D'un autre côté, son pouvoir ne semble pas grand. En effet, des pillards, 90% du temps des policiers, selon une source militaire, sèment la terreur dans le pays à l'heure de la fête. Le couvre feu est décrété, l'armée prévoit de tirer, cette nuit encore.Une révolution ne se fait pas sans morts. Pour la révolution Tunisienne, il y en a eu beaucoup. Si le pays est libre, il est aussi endeuillé. N'oublions pas les martyres qui se sont sacrifiés, à commencer par Mohamed Bouazizi et Houcine Neji.En attendant, Ben Ali qui avait prévu de fuir vers la France c'est vu refusé l'accès au territoire national. Nous ne savons pas exactement où il se trouve actuellement, certains parlent de Londre, d'autre de l'Italie, et d'autres encore des pays du Golf. Aussi, la tension semble montait dans certains pays, proches et envieux de la Tunisie.

    Ce cours article ne sera pas le dernier sur la révolution de Sidi Bouzid.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :